Now Reading
#Noises – Expérimenter l’hospitalité : histoire de dattes

#Noises – Expérimenter l’hospitalité : histoire de dattes

Palerme, Octobre 2018, ramener une trace de la ville, une trace à disposition, qui ne serait ni subtilisée, ni acquise par un acte marchand. Ouvrir l’œil et accueillir la ville : une datte fraichement tombée d’un palmier. Je la glissais dans ma poche, elle me semblait une évidence, mais de quoi ?

Que me racontait cette datte ? Des quelques jours où j’avais sillonné Palerme elle m’est apparue comme un symbole, un lien entre une histoire passée et une actualité terrible. Elle devenait la matérialisation d’échanges et de mouvements humains, culturels, marchands… à la croisée des chemins entre Orient et Occident, entre Europe et Afrique.

Cette question s’est posée ici de manière évidente face à l’urgence de l’accueil des migrants, ces étrangers, ces autres qu’on essaie de repousser au delà de nos frontières. C’était mon point de départ.

De là le processus est devenu plus simplement une exploration de la relation à l’autre, ce double mouvement d’accueil ou pas…

Extraits d’enregistrements réalisés dans les rues de Palerme, aux terrasse de café ou dans l’intimité d’une cuisine entre novembre 2018 et décembre 2019, avec Aurelio, Lamine, Francesca, Claudio, Nader, Ahmed, Fabio et les jeunes de Danisini, Maria et Salvatore, Claudia, Amadou, Manlio et Agostina.

Photographie de carte postale © Cécile Funke
View Comments (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top