Now Reading
Pratiques Génératives – Ghostmarkets, Julie Ramage

Pratiques Génératives – Ghostmarkets, Julie Ramage

Pour l’une des émissions du programme « Par où commencer ? », le Relais Culture Europe s’est mis en quête d’artistes, de chercheurs, de pédagogues qui développent une réflexion autour de la notion de pratiques génératives. Cette émission souhaite explorer comment faire mais dans le sens poétique d’une poïesis, dans le sens d’une forme qui se réalise en action, par la fabrication de choses et de pratiques engagées socialement à travers les aspects génératifs de la création et de la co-création.

Le Relais Culture Europe est alors allé à la rencontre de Julie Ramage, artiste en résidence à la Cité internationale des arts, et son projet Ghostmarkets et a participé au dispositif de l’exposition qui s’est tenue à Bétonsalon du 11 au 12 septembre 2020.

Photographie de couverture : © Céline Lanfranco

Ghostmarkets

Ghostmarkets est né d’un projet de recherche-création ayant débuté en détention en septembre 2019 : prenant pour point de départ l’interdiction de la monnaie dans l’espace carcéral, économistes, anthropologues, archéologues et chorégraphes sont invités à collaborer avec un groupe de travail constitué à l’intérieur des murs. Rapidement, les recherches évoluent vers la manière dont les échanges influencent les relations entre les corps : confiance ou défiance, provocation ou complicité marquent les chorégraphies carcérales. Les participants proposent la création d’une « monnaie d’estime » faite de sucre et de béton, dont la valeur faciale est indexée sur les rituels de salutation de la détention ; elle garantit, lorsqu’elle est confiée à un pair, loyauté et assistance dans toutes les situations. 

Suite à l’interruption du projet en mars 2020 naît l’idée de créer un “film fantôme” à partir des documents de préparation du tournage avorté : une archive vivante déployant le dialogue à l’extérieur des murs, pour le replacer dans le contexte de la crise économique et sanitaire que nous traversons. Radio Commons s’associe ainsi à l’artiste Julie Ramage pour en proposer une réinterprétation, pendant un après-midi de discussions et de lectures radiophoniques.

Direction du projet et per­for­mance : Julie Ramage
Installation : Julie Ramage, Marina Ledrein, Jean-Pierre Aubry

Avec : Mouhad.S., JDH, Younès, Kapo, J-Marie Koeta, Habib, Silva, Ben, Christophe, Brali, Sparafucile, Youssef Rhnima, Philippe T., Ilich, John Dow, Olivier Royer-Perez, Melchior Simioni, David Rabouin, Sonia Manseri, Nadeera Rajapakse, Alice Mulliez, Van-Kim Tran, Laurence Mongin, Christophe Ramage

Photographies du diaporama : © Julie Ramage



View Comments (0)

Laisser un commentaire

Scroll To Top